« Gravir les échelons à pas sûrs … la réussite n’a pas de secrets finalement »

Meet THE Expert

« Gravir les échelons à pas sûrs … la réussite n’a pas de secrets finalement »

Notre découverte de ce mois de mai est Anis Ben Younes, un Timsofter connu pour son amour du métier, sa détermination et sa persévérance. 

Ayant tenté plusieurs expériences, métiers et environnements avant d’attérir chez Timsoft en 2012,  

Anis n’a pas cessé d’apprendre. Magnifique capacité d’apprendre et une curiosité inouïe sont deux traits de caractères qui ont fortement contribué à son succès d’aujourd’hui. 

Passion, ambition et défi sont les mots d’ordre de son parcours, Anis Ben Younes est actuellement à la tête de la BU PMI & ERP jongle avec plusieurs produits et profils. Il essaie en effet, de mener au succès sa BU en premier lieu et en conséquence tout le group Timsoft.  

Meet THE Expert est une série d’interviews que nous avons initié sur notre blog. 

Pour le mois de mai nous avons été ravis d’interviewer Anis Ben Younes chez Timsoft Group et ailleurs. 

Un parcours d’un vrai autodidacte, déterminé et assoiffé d’apprentissages. 

Un excellent exemple de persévérance, Anis Ben Younes continue à bâtir une carrière pleine de réussite et d’accomplissements.    

Let’s meet the Expert 😊 

Peux-tu nous présenter ton parcours, ton expérience et ton arrivée à Timsoft ?  

Diplômé de Institut Supérieur des Etudes Technologiques (2003) en systèmes électroniques.  

J’ai commencé la recherche active de l’emploie précocement vu que la même année j’ai occupé mon premier emploie dans une industrie. 

« J’ai passé les graduations comme les Japonais » dit-il. 

J’ai commencé avec des missions à faible valeur ajoutée comparant à mes compétences et mes connaissances. Cela ne m’a pas freiné bien au contraire, je me suis accroché encore plus. 

Le vrai défi était de toujours challenger mes tâches. Au faite, je livrai toujours plus qu’on me demande. J’avais toujours cet apport de valeur au sein de la société. 

On m’a remarqué et repéré pour aller sur les chantiers et superviser les installations.  

Sur le terrain j’ai appris énormément vu que j’ai été amené à surveiller plusieurs métiers. Mes apprentissages sur les technologies, les automates, les processus etc… m’ont permis de décrocher mon 1er poste de responsabilité : Responsable après-vente (moi-même qui ai créé ce département) durant une année. 

L’aventure continue avec la création d’un bureau d’études/ bureau de méthode au sein duquel, en tant que chef de projet, j’ai implémenté des systèmes d’informations, un ERP etc… 

Et c’est à partir de là que j’ai commencé mon histoire avec l’administration des systèmes, la gestion des ERPs, la gestion des projets, une expérience enrichissante qui m’a mené vers le consulting en 2008 (Consultant junior). 

Les expériences se multipliaient ensuite et j’ai occupé :  

  • En 2009/2010 (un groupe de câblage automobile) : program manager (je gérais toute la partie logistique de l’entreprise : approvisionnement, export etc…)  
  • En 2010/2011 : une entreprise de consulting : directeur produit :  J’ai travaillé sur un nouvel ERP (avec une technologie et une philosophie différente) : commercialisation de cet ERP à l’échelle locale et internationale. J’ai appris à gérer les projets de développement. 

Mon arrivée à Timosft était en 2012 :  

  • Consultant Manufacturing PMI (focus sur le marché international) j’ai été affecté à plusieurs projets de différentes envergures.  
  • Petit à petit j’ai commencé à monter l’unité PMI manufacturing, j’ai bien mis l’accent sur l’axe qualité avec Cegid. 

Le produit PMI m’a particulièrement attiré avec ses fonctionnalités, la technicité qu’il requiert et j’ai rapidement repéré son potentiel. Je l’ai bien compris, bien assimilé et je l’ai vu sous un autre angle complètement différent, chose qui m’a facilité sa vente auprès de mes clients. La gestion de ce produit m’a également appris à forger l’attitude du consultant (caractère, profil, discours etc…)  

  • En 2021, nous avons fusionné les deux unités PMI et ERP  

Comment la BU ERP/PMI fonctionne au quotidien ?

Ce n’était pas évident de fusionner deux équipes, mais j’ai fait en sorte que les équipes intéragissent ensemble, communiquent régulièrement et font bouger la synergie qui existent dans chacun d’entre eux. Notre mot d’ordre était le travail en équipe au service de la qualité. Celle-ci est une valeur que nous garantissons au sein de notre BU et au sein de tout le group Timsoft. 

Actuellement, nous avons 4 produits (entre les deux BU) : Cegid Sprint Y2, Cegid flex et le produit Microsoft BC 365. Certes la différence entre ces produits là rend un peu la tâche un peu compliquée mais nous arrivons à bien gérer chaque environnement, chaque technologie et toutes les spécificités afférentes à ces produits-là ! 

Afin de garder la motivation toujours à son sommet, je travaille sur la montée en compétences de mes équipes, sur leur apprentissage permanant et surtout leur faire gagner du temps en leur livrant les bonnes pratiques. Le rythme effréné de la technologie fait tellement changer la donne que garder les expertises au goût du jour n’est pas toujours évident. Dans notre BU,on fait de notre mieux pour toujours être en phases avec ces mutations.  

En termes d’organisation, au quotidien j’essaie de :  

  • Gérer les plannings des consultants et les équipes support, les accompagner et répondre à leurs besoins  
  • Gérer les réclamations, les demandes des clients et les assister  
  • Faire le suivi contractuel  
  • Faire le point avec les équipes sales : accompagnement technique et durant les avant-ventes  
  • Gérer le dashboarding (timdesk, timplan) pour bien piloter les équipes, alerter au bon moment et prendre les bonnes décisions.  
  • Upselling  

Tout cela sous la ligne directive de la QUALITÉ. 

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait devenir consultant ? 

On ne naît pas consultant, on le devient grâce au travail acharné.

Première compétence, vous verrez qu’elle n’est pas du tout technique c’est le sens de l’écoute. Plus on écoute, plus on est apte à analyser et là c’est la 2ème compétence clé à avoir quand on est consultant pour pouvoir se projeter et apporter les solutions adéquates.

Poser les questions et essayer de recueillir le maximum possible de renseignements sur les clients surtout quand ceux-ci trouvent des difficultés à exprimer leurs besoins. Les accompagner réside justement dans la capacité à les écouter et les réécouter jusqu’à l’obtention des informations clés pour pouvoir opérationnaliser la suite.  

Le rôle d’un bon consultant c’est de faire le bon diagnostic pour pouvoir ensuite offrir la meilleure solution. 

Rigoureux et discipliné avec le client afin de pouvoir l’orienter quand cela est nécessaire.  

Savoir bien communiquer : gérer le tempérament du client, catalyser les problèmes, gestion du stress, l’adaptabtabilité au contexte du client, tellement les consultants font face à des de diverses métiers, contextes, structures, profils etc… (même si on vend le même produit)  

Qu’en est-il des compétences techniques ? 

Je vous assure que les compétences techniques s’apprennent aussi au fil des années. 

Tout au long de ma carrière j’ai pu rencontrer des consultants qui ne sont pas familiarisés avec la technologie mais grâce à des formations et des apprentissages sur le tas sont devenus parmi les meilleurs à l’échelle de Timsoft comme à l’échelle internationale.  

Modestement et fièrement, j’ai contribué à les former et je salue fortement leur implication et leur capacité stupéfiante d’apprendre. 

Polyvalence ou spécialisation ?  

La polyvalence est OBLIGATOIRE dans notre métier.  

On bascule d’un métier à un autre, d’un contexte à une autre et d’un profil à un autre. 

On est amené à comprendre et assimiler plusieurs environnements et besoins.  

Comment les ERP ont évolué depuis leur mise en œuvre ?  

Au faite, l’avancement des technologies a grandement contribué à leur évolution.  

1er atout des ERP d’aujourd’hui c’est leur aspect fonctionnel et leur capacité à s’adapter avec les technologies d’aujourd’hui pour justement continuer à être compétitifs, vendable et attrayants aux yeux des clients.  

A notre niveau, nous continuons à monter en compétences pour suivre les évolutions et rester toujours capables de « commercialiser » les produits dont nous disposons. 

Comment décririez-vous l’émergence de nouveaux modèles d’ERP ? (Intégré, modulaire, composable) ? 

Les produits d’aujourd’hui sont devenus modulaires, migrent très rapidement d’une technologie à une autre et ont une capacité de connectivité entre eux assez impressionnantes (en interne comme en externe). Il faut savoir aussi que les clients d’aujourd’hui sont devenus expérimentés, assez avertis sur les tendances et « assoiffés » pour essayer les nouveautés. 

Avec le tournant de la digitalisation, comment les clients doivent profiter de ces technologies (en l’occurrence l’ERP), de se renouveler et de prendre les devants ?  

En effet, les clients d’aujourd’hui sont de plus en plus avertis, côtoient de près la technologie (avec leur exposition aux réseaux, aux smartphones, aux applications etc..).  

Ils arrivent à bien assimiler les mutations technologiques, comprennent l’importance de l’enjeu et sont conscients qu’ils risquent d’être écarté de la grande course de la digitalisation s’ils ne s’y mettent pas. 

Qu’en est-il de l’industrie 4.0 ?   

On ne parle plus d’industrie 4.0, on est dans l’ère de l’industrie 5.0.

Celle qui propulse le cerveau humain, la créativité et le bon sens. Certes l’avancée technologique, l’automatisation et notamment l’intelligence artificielle ont bouleversé les codes et les normes des industries modernes, mais rien ne peut détrôner l’intelligence humaine et le bon sens.  

Comment tu résumes la culture du travail chez Timsoft ? 

  • Partage partage partage   
  • Communication   
  • Ouverture d’esprit   
  • Créativité 
  • Synergie   

Après tant d’années passés au sein de l’écosystème Timosft, quelles sont tes impressions ?  

10 ans chez Timsoft c’est quelque chose 😊, j’ai vu beaucoup d’apprentissages, une vision avant-gardiste et un vrai coaching, nos jeunes sont « parrainés » par ceux qui les ont précédés et c’est ce qui crée d’une année à une autre cette appartenance et aide au transfert du savoir. C’est le Spirit Timsoft. 

Contactez-nous

Un projet ? Une question ?

Nos experts vous répondent

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *