La transformation digitale 2022, l’élan post Covid 

Digital Lab

La transformation digitale 2022, l’élan post Covid 

La crise économique qui a frappé le monde suite à la propagation de Covid-19 a été un carburant pour la transformation digitale dans le monde entier. En effet, pour faire face à cette crise les entreprises ont opté pour la digitalisation afin de pouvoir survivre et garantir la pérennité de leur activité.  

Aujourd’hui, nous pouvons constater que cette crise est en train de prendre fin,  les entreprises se trouvent devant le fait accompli, il faut maintenant se focaliser sur les nouveaux défis et tirer le meilleur parti possible de cette transformation numérique.

En effet, la transformation digitale est loin d’être une simple migration technique. C’est tout un processus qui comprend la création de nouveaux outils et méthodes de travail et qui vise à améliorer la productivité, l’efficacité et la qualité des processus internes tout en réduisant les coûts et les charges.  

Quels sont les leviers d’action les plus importants en termes de transformation digitale ? Comment les entreprises peuvent-elles améliorer leur niveau d’excellence ? Quels sont les plus grands chantiers à mener afin de réussir le challenge de l’hyper digitalisation ? Comment impliquer et mobiliser une organisation dans ce processus de transformation ?

Autant de questions auxquelles nous souhaitons apporter des réponses précises et opérationnelles, au travers de cet article. 

La crise sanitaire a poussé les entreprises à réinventer leur fonctionnement :

Face à la crise sanitaire de 2020, les entreprises ont dû se remettre en cause et adapter leurs pratiques pour répondre aux nouvelles contraintes imposées par le confinement et la fermeture des frontières en misant sur des solutions digitales. C’est dans ce contexte que la transition numérique a pu s’imposer comme un acteur clé pour faire face aux contraintes imposées par la crise. En effet, selon une étude réalisée par Cegid en 2020 6 PME sur 10 se sont engagées dans un processus de transformation digitale.  

Ainsi, les entreprises ont dû revoir leur organisation en impliquant tous les acteurs concernés afin de mettre en place des processus de gestion de flux de matières et de fournitures, pour optimiser leurs systèmes ainsi que la gestion des ressources humaines et matérielles.  

Les processus métiers ont été repensés pour répondre aux nouveaux enjeux du monde du travail. Ils ont été conçus pour favoriser l’implication des collaborateurs à la transformation digitale dans leur fonctionnement quotidien. Pour 75 % des PME interrogées par Cegid, la transformation digitale a permis de bénéficier d’une meilleure performance des collaborateurs.  

L’hyper digitalisation et l’organisation des nouveaux modèles des entreprises, les grands chantiers de la prochaine décennie:

Aujourd’hui, les entreprises ont acquis une certaine maturité digitale mais peuvent encore se transformer pour être vraiment hyper digitales. Elles doivent pouvoir répondre aux enjeux des grands chantiers de la prochaine décennie.  

L’hyper digitalisation est un changement qui s’appuie sur les transformations des entreprises pour faire évoluer les processus en se rapprochant de la vision d’entreprise connectée et intelligente. Elle passe par une transformation du management et du mode de fonctionnement des entreprises. C’est un changement qui vient de l’intérieur des entreprises et les amène à repenser leurs processus et leur organisation. 

L’hyper digitalisation doit permettre d’augmenter la valeur ajoutée par une meilleure connaissance du client, du marché ou de l’environnement dans lequel l’entreprise évolue. Elle est donc une source d’innovations et de dynamisme. Elle permet aux entreprises et à leurs collaborateurs d’être plus performants et plus efficaces. Elle doit aussi permettre aux entreprises de se rapprocher de leurs clients en les connaissant et en les comprenant mieux. 

Cette transformation doit porter sur toutes les dimensions de l’entreprise : l’organisation, la production, la distribution et la vente des biens, mais aussi le marketing, la communication, la relation client, la gestion des ressources humaines ou encore la gouvernance. En fait, aujourd’hui, l’enjeu pour les entreprises est de réussir à transformer leurs processus internes (organisationnel, production, logistique et commercial) pour satisfaire les nouveaux clients. Il s’agit de s’adapter aux nouveaux besoins des clients en mettant en œuvre les bonnes stratégies (produits, prix, marché, publicité, distribution…). Pour ce faire, il est impératif d’utiliser l’ensemble des données disponibles pour répondre aux besoins spécifiques de chaque client (réseaux sociaux, sites Web, applications mobiles…). 

L’hyper digitalisation requiert également d’impliquer l’ensemble de l’entreprise dans le processus de transformation digitale. Ainsi, les entreprises ne doivent pas seulement s’impliquer dans la mise en place de nouveaux outils pour optimiser leurs processus mais également impliquer leur personnel dans ce processus de façon simple et rapide. 

De plus, le rythme de changement des technologies se fait de plus en plus rapide, les organisations sont donc amenées à réinventer leur façon d’innover pour rester dans la course. Ainsi, les entreprises doivent être des organismes ouverts à l’innovation, qui partagent leurs connaissances avec leurs clients et partenaires. 

L’entreprise intelligente est l’entreprise d’aujourd’hui:

Dans un monde concurrentiel où chaque entreprise est amenée à s’adapter à un environnement dynamique, l’entreprise intelligente est l’entreprise d’aujourd’hui. Elle intègre le numérique dans son fonctionnement quotidien afin d’optimiser les processus métiers et de favoriser l’implication de ses collaborateurs.  

Si une entreprise digitale est définie comme étant une organisation intégrant le numérique dans son fonctionnement quotidien, alors une entreprise intelligente est une entreprise digitale qui a développé une capacité de création, de gestion et d’exploitation de sa connaissance. 

Les entreprises intelligentes savent s’appuyer sur toutes les sources d’information dont elles disposent ainsi que toutes les ressources dont elles peuvent disposer afin de faire le meilleur choix. C’est l’entreprise qui a les outils numériques nécessaires pour analyser son marché, ses clients, ses collaborateurs, ses fournisseurs et qui agit en conséquence.  

Connue également sous le nom d’entreprise agile, l’entreprise intelligente a une approche différente des autres entreprises traditionnelles en mettant en place une véritable culture du changement, en favorisant l’implication du personnel, en s’appuyant sur une bonne communication et en mettant en place des moyens de suivi et d’évaluation. Elle est capable de s’adapter à son environnement pour assurer sa pérennité. 

L’incertitude post Covid est une opportunité pour mettre en place des stratégies innovantes de transformation digitale durables:

Aujourd’hui que la pandémie est devenue de passé, combien d’entreprises ont réellement bien digéré la mutation numérique ? Combien sont en passe de réussir leur digitalisation ? Il se trouve que malgré les succès du déploiement du numérique à grande échelle, cette transformation n’est pas encore vraiment gagnée. En effet, bien que la transformation numérique soit un enjeu majeur pour toutes les entreprises, les solutions adoptées lors de la période de la pandémie étaient généralement des solutions transitoires, qui ne pouvaient pas répondre aux besoins de long terme.  

Le défi de l’hyper digitalisation s’inscrit dans la continuité du projet digital, en mettant l’accent sur la transformation des processus cognitifs et opérationnels. Il est donc important de profiter de l’incertitude face à l’avenir pour construire des projets de transformation qui ne soient pas seulement des réponses à des défis immédiats mais des projets de transformation d’envergure qui prennent en compte les évolutions technologiques à venir. 

Pour continuer sur la voie d’une hyper digitalisation, les entreprises devront mettre en place des stratégies innovantes de transformation digitale durables. Les besoins de transformation digitale sont de plus en plus importants, de plus en plus complexes et de plus en plus difficiles à anticiper. Les organisations doivent donc être capables d’augmenter le niveau d’agilité des équipes et des projets, pour répondre à l’urgence d’une transformation qui ne peut pas attendre. Elles devront également pouvoir adapter leurs processus opérationnels, pour être capable d’anticiper les changements futurs. 

Au-delà des considérations techniques, il est aussi important de considérer l’aspect culturel de la transformation digitale. Les entreprises doivent être en mesure de faire évoluer leurs cultures organisationnelles pour les rendre plus adaptées aux exigences du digital, et surtout pour en tirer un bénéfice opérationnel.  

En conclusion, la transformation numérique complète des organisations est devenue une nécessité pour toute entreprise qui veut se développer sur le long terme. Cette transformation aura un impact considérable sur la productivité de l’entreprise. En effet, elle permet d’améliorer les processus internes, de créer de nouvelles opportunités de croissance et de ressources, et d’optimiser les coûts. Sans oublier qu’elle offre un gain de temps considérable et se focalise sur la valeur apportée aux clients. 

Contactez-nous

Un projet ? Une question ?

Nos experts vous répondent

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *