Le « XaaS », c’est maintenant et c’est pour encore longtemps !

MicrosoftTeams-image (47)
Non classé

Le « XaaS », c’est maintenant et c’est pour encore longtemps !

Si vous êtes dans le monde de l’IT, des startups ou de la digitalisation des entreprises d’une manière générale, vous avez certainement croisé l’un des termes suivants : IaaS, PaaS ou bien le plus connu et « trendy » du moment, SaaS. Mais, à la vue du XaaS (on ne sait même pas encore comment le prononcer à ce jour), on pourrait penser qu’il s’agit d’une blague. Mais c’est quoi donc ce XaaS ? Quels sont ces enjeux et ses avantages ? C’est parti pour un petit tour. 

Selon une enquête (HPE Décembre 2019) réalisée sur un échantillon de 1073 personnes, 75% parmi les décideurs interrogés (responsables IT) déclarent que leurs entreprises s’apprêtent à adopter entièrement les solutions « XaaS » (« le tout en tant que service) d’ici 2025. 

Un choix qui s’inscrit dans le cadre de toute une stratégie de transformation digitale que les entreprises sont entrain de déployer de plus en plus afin de préserver leur pérennité et suivre le rythme effréné de la numérisation et particulièrement durant les périodes de crise. Avant de basculer vers « le tout en tant que c’est service » assurons nous d’abord de la compréhension du concept et ses enjeux. 

Le « XaaS » ou « Everything-as-a-Service » est apparu avec l’avènement de l’informatique du cloud et qui remonte aux années 2000. Il s’agit de la capacité des entreprises à disposer de tous ses moyens et infrastructures informatiques sous forme de service. Ces entreprises qui ont entrepris la course à la vitesse grand V de la digitalisation voire de l’hyper_digitalisation sont dans l’obligation d’utiliser des systèmes évolutifs comme le modèle tout en tant que service. 

« Le tout en tant que service » fait référence aux technologies de cloud computing comme SaaS, PaaS et IaaS et sont toutes rassemblées sous l’ombrelle du XaaS.  

Retour sur différentes définitions des services du cloud computing : 

  • SaaS : Permettent aux utilisateurs d’utiliser des applications sur une infrastructure cloud  
  • PaaS Permettent de déployer des applications créées ou acquises par l’utilisateur sur l’infrastructure cloud du fournisseur 
  • IaaS : Permettent d’accéder à des ressources informatiques comme la puissance du calcul, l’espace de stockage ou les systèmes d’exploitation par le biais du cloud
  • AaaS: Analytics as a service :  Permettent de transformer un nombre colossal de données en extraire par les suite des informations pour ensuite prendre des décisions commerciales déterminantes.
  • DaaS: Desktop as a service :  permet de gérer d’une manière sécurisée les fichiers , documents et logiciels auxquels les employés ont accès depuis un navigateur web sans pour autant à avoir à se déplacer au bureau .
  • FaaS  : Functions as a service : Permet aux entreprises de bénéficier de certains fonctions sans avoir l’obligation de les concevoir ou les développer avec , évidemment , zéro gestion gestion de serveur.

D’autres types de services de cloud computing sont utilisés par les entreprises comme le STaaS ( Storage as a service) , le CaaS ( containers as a service ) , le DBaas ( Database as a service ) et le Aaas ( Authentification as a service )  , toujours dans le but d’alléger les frais fastidueux et les rentabiliser plus rapidement.

Le XaaS fonctionne par abonnement ou plus clairement la location de ressources informatiques, caractéristiques matérielles, plateformes virtuelles, environnements déjà hébergés et qui répondent aux besoins spécifiques du client. Ce dernier les configure conformément à ses besoins sans pour autant subir un investissement d’acquisition dont le coût sera très lourd et se rentabilise sur le long terme, voire le très long terme. 

 Le « Tout En tant que service » ne représente plus une alternative au modèle classique mais c’est l’avenir à adopter rapidement et en masse en raison de ses multiples enjeux. 

Durant une période de crise telle que nous la vivons actuellement, les mots d’ordre pour les entreprises sont la maîtrise organisationnelle et financière. 

Pour ce faire, il faut adopter des systèmes évolutifs permettant aux entreprises de planifier à l’avance leurs besoins et les aligner avec leurs stratégies. 

 Par ailleurs, les entreprises doivent être dans une optique d’efficacité opérationnelle, de rapidité et de flexibilité ceci est assuré grâce aux avantages du « le tout en tant que service » en voici les principales motivations pour basculer sans aucune hésitation vers ce modèle :

  • Flexibilité & agilité : une rapidité d’adaptation particulièrement durant des circonstances de crise  
  • Evolutivité : Composer des modèles individualisés pour chaque entreprise selon son besoin et avoir la possibilité d’étendre les services à tout moment étant donné qu’on parle de conception modulaire. 
  • Fluidité et simplicité  
  • Avantage financier à long terme : Planifier à l’avance les frais mensuels fixes et maitriser ainsi les coûts et convertir les investissements d’acquisition très couteux en des modèles de paiements mensuels (charges d’exploitation)  

Le « tout en tant que service » fait boule de neige et présente une transition majeure dans les industries modernes et l’un des piliers de la transformation digitale. Il s’appuie essentiellement sur l’agilité, la sécurité et la maitrise des couts à adopter dès maintenant et pour encore très longtemps ! 

Comment (1)

  1. Khalil Tarhouni

    Interesting 😉

    3 mai 2021 at 11 h 43 min
    |Reply

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gulet Boat Turkey Yacht services Best Beaches in Turkey Turkey yacht brokerage