Les KPIs … la clé de la croissance des entreprises

Business

Les KPIs … la clé de la croissance des entreprises

Mettre en place des indicateurs de performance sur tous les niveaux d’une entreprise est une approche qui n’est pas du tout négligeable. Ceci vient souligner l’importance d’une démarche stratégique orientée vers la data qui a été déjà implémentée en amont. 

Il faut bien noter qu’il existe une distinction bien claire entre les différents indicateurs clés de performances. En effet, il y’a des KPIs d’ordre organisationnel et stratégique, financier, commercial/ marketing, de productivité etc… On parle même de KPIs RSE (Responsabilité sociétal des entreprises).  

Par ailleurs, ces indicateurs diffèrent selon le secteur et la nature de l’activité de l’entreprise. 

Autant d’indicateurs sont importants à mettre en place et ceci pour analyser réellement la santé de l’entreprise, son activité et surtout sa pérennité en la comparant avec d’autres structures du même secteur. 

C’est un outil de prise de décision ! 

Quels sont donc ces KPIs ? Et c’est quoi leur spécificité ? 

Les types de KPIs 

Il existe plusieurs types de KPIs à observer par les décideurs des entreprises. Nous pouvons les organiser comme suit : 

  • Productivité globale et organisation : combine les ressources de l’entreprise, le temps (au cours d’une période bien précise) et les outputs (que ce soit les livraisons, les services/prestations fournis…etc)  
  • Performance de la qualité : il s’agit de la conformité des produits/ services livrés aux standards de la qualité déjà préétablis entre le client et l’entreprise en question. Tout écart/défaut détecté au niveau du processus et qui risque d’altérer la perception du client final est considéré comme un indicateur alarmant à prendre en considération. 
  • Capacité maximale de l’entreprise :  cet indicateur possède une spécificité temporelle. En effet, il s’agit de la quantité maximale de produits ou de services pouvant être livrés au cours d’une période bien déterminée. 
  • Chiffre d’affaires, rentabilité et revenus : ici on parle clairement des performances commerciales. Ces KPIs détaillent la provenance du CA, les produits/services qui rapportent le plus de revenus, l’impact de la force de vente (les équipes commerciales), la maitrise des marges bénéficiaires… 
  • Génération des leads et autres efforts marketing : mesure l’impact des efforts marketing déployés afin de générer des leads qualifiés après le processus de prospection ou de démarchage commercial initié par les équipes commerciales. L’importance de ce KPI est significative car, il permet d’optimiser certains éléments (au niveau du ciblage des campagnes marketing, de la définition de la personae ou même au niveau du contenu) permettant ainsi d’être plus proche des leads et de les transformer en des clients.  
  • Performance stratégique : ces indicateurs sont liés à une vision, globale, long-termiste et renvoient à la stratégie de toute l’entreprise, de son activité, des opportunités du futur etc… Elle mesure des objectifs larges liés à la planification stratégique. 

La pertinence des indicateurs clés de performance réside dans l’approche SMART :  

Les indicateurs clés de performance doivent refléter une réalité, comment ? en répondant aux questions suivantes :  

  • Est-il Spécifique ? il doit identifier un objectif clair 
  • Est-il Mesurable ? les données utilisées doivent être quantifiables 
  • Est-il Réalisable ? les objectifs qui s’y référent doivent être atteignables 
  • Est-il Pertinent ? il doit respecter la stratégie et la vision de l’entreprise 
  • Est-il Temporel ? sa durée doit être définie (au cours d’une période donnée) 

De ce fait, il est à noter que le pilotage d’une organisation requiert indéniablement la mesure chiffrée de la stratégie déployée en amont. 

Tout décideur au sein d’une structure est amené à atteindre la croissance de son entreprise, pour ce faire il doit avoir des repères bien clairs et se fait aider par des indicateurs de performances lui permettant d’être guidé vers le cap de la croissance. 

Le tableau de bord, ces données qui en disent long  

C’est l’allié de tout gestionnaire, c’est l’outil incontestable pour bien piloter l’activité. Il est au-delà d’un outil de contrôle mais un instrument qui contient des données de valeur. 

Le tableau de bord de KPIs est une visualisation d’informations centralisée sur un même écran et qui rassemblent des données clés qui permettent au gestionnaire d’évaluer et d’analyse l’entreprise et son activité au sens large et tous les départements et cellules au sens stricte. 

Cette représentation visuelle aide à voir plus clairement toute la vision générale et résume dans un seul support toutes les données auparavant éparpillées dans tous les départements de l’entreprise. 

Les KPIs dans le secteur du Retail 

Le retail est une industrie qui est entrain de connaitre des mutations extrêmement importantes et visibles et qui changent complètement la donne. Avec le virage de la digitalisation, ce secteur n’est pas à l’abri des changements. En effet, la tendance actuelle du retail tend à développer la personnalisation de l’expérience client, les décisionnaires se heurtent à des obstacles organisationnels et de contrôle. 

Ces décisionnaires ont besoin d’avoir un tableau de bord en entreprise pour le pilotage des boutiques, et le suivi des performances et de la connaissance client. Gérer de multiples points de vente et des plateformes de E-commerce complexifie davantage le pilotage de l’activité et rend la dimension du contrôle encore plus importante. 

A l’ère de la digitalisation du retail il y a une explosion de masse de données qu’il faut avoir sur les produits, les magasins, les performances dans ces lieux, le comportement des clients et le taux de conversion… 

Il faut donc centraliser toutes ces données, mais surtout pouvoir les exploiter afin d’améliorer la prise de décisions et quoi de mieux qu’un tableau de bord dédié retail pour ça. 

Quels sont donc les KPI’s clés à prendre en considération ?  

Il est important de choisir des indicateurs de performance qui ont du sens. Dans le domaine du retail il faut avoir une visibilité globale sur l’activité, sur le long comme le court terme. Avoir un bon tableau de bord pour votre entreprise retail permet de nettes améliorations dans plusieurs domaines. 

Notons que les indicateurs de performances du retail sont d’ordre stratégique et opérationnel et concerne les clients (pour une meilleure connaissance et un ciblage plus affiné), le marché (pour bien définir le positionnement et bien connaitre les concurrents) la rentabilité (pour maitriser les couts, les ventes, le manque à gagner etc.…)  

Exemples de KPI :  

  •  Chiffre d’affaires et marge brute par magasin  
  •  Nombre de tickets par magasin  
  •  Panier moyen (ou valeur moyenne des transactions)  
  •  Nombre de visite par magasin  
  •  Rotation des stocks  

En définitif, évaluer les retombées de son activité est primordial. Cette compilation d’indicateurs devrait figurer dans des tableaux de reportings prêts à l’usage par les preneurs de décisions. 

Ce suivi va venir appuyer les décisions stratégiques prises les départements, la direction générale ou même au sein des équipes à petite échelle. 

Chez Timsoft , nous assurons la prestation BI pour nos clients afin de les aider à agir et prendre les décisions nécessaires dans les moments opportuns pour en savoir plus cliquer sur ce lien.

  

 

Contactez-nous

Un projet ? Une question ?

Nos experts vous répondent

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *